Aspects juridiques Quelques mots sur l’adoption Dons d’ovocytes
Questions/Réponses L'Équipe médicale et biologique Lexique Adresses utiles
 

QUELS ÉCHECS PEUT-ON RENCONTRER ?

  Une réponse ovarienne trop faible ou trop forte à la stimulation par FSH
La réponse ovarienne est imprévisible. Elle peut être insuffisante aux doses de produits utilisées, et ne pas répondre à une augmentation des doses au cours du cycle. Ceci conduira parfois à arrêter le traitement pour le reprendre à des doses plus élevées lors d'un cycle ultérieur. A l'inverse, elle peut être trop forte. L'équipe médicale devra interrompre le traitement pour le reprendre à une posologie plus modérée lors d'un cycle ultérieur.
  Une ponction ovarienne qui ne ramène aucun ovocyte (c'est exceptionnel) ou des ovocytes recueillis qui ne présentent pas les caractéristiques de maturité et d'aspect permettant leur mise en fécondation. II faut savoir que tous les ovocytes recueillis ne sont pas mûrs et fécondables.
  Une absence de fécondation
La fécondation peut ne pas se produire, bien que spermatozoïdes et ovocytes soient mis en contact et présentent des caractéristiques satisfaisantes. Cette absence de fécondation peut être la cause de l'infertilité. La FIV présente alors un intérêt diagnostique.
  Un arrêt de la division cellulaire une fois la fécondation obtenue, si bien qu'on ne dispose pas d'embryon pour un transfert dans l'utérus. Tous les ovocytes fécondés n'évoluent pas en embryons.
  Une absence d'implantation des embryons  transférés dans l'utérus : c'est la cause d'échec la plus fréquente. On ne sait souvent pas l'expliquer.
Accueil
Imprimer
Haut de page
Contact
Mentions légales